29 avril 2011

Le pourquoi du comment

Le célibat. Je trouve ce mot assez moche. Célibataire me fait penser à des mots sans réel contour, sans sens, provisoires, comme locataire, temporaire, stagiaire… Dans le livre que je suis en train de finir, “Pénis d’orteil” de Rieko Matsuura, roman que je vous recommande très vivement, l’auteur dit ceci de son personnage principal à la page 407 : “Toi tu t’entends bien avec tout le monde. Tu ne sais pas refuser, ni à Shunji, ni à moi. […] Tu es une fille tout à fait charmante, et d’ailleurs c’est peut être ce qui fait ton charme,... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 13:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]

25 avril 2011

Le retour au bercail

J’ai remarqué dernièrement que quand le moral est moins bon que d’habitude et que j’ai tendance à me sentir mélancolique ou un poil déprimé – ou même simplement que je commence à douter –, je finis toujours par me replier sur mon passé. Concrètement, j’ai tendance à régresser comme diraient certains en faisant revenir à ma mémoire des souvenirs de l’enfance voire, mais c’est plus rare, de l’adolescence. C’est une sorte de réflexe, comme un retour à une période où, peut être, je me sentais moins exposé ?  Peut-être faut il y voir... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 12:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 avril 2011

Toute première fois

Hier, lundi, il m’est arrivé une chose que je n’avais encore jamais expérimentée. Une chose que je pensais tellement rare qu’il me semblait presque inconcevable qu’elle m’arrive à moi. Une espèce d’aventure que je croyais réservée à certains chanceux ou à des gens dont la vie aurait été bien différente de la mienne, tant sur le plan affectif que social. Une histoire somme toute très bête en soi, mais qui m’a (presque) retourné. Peut être que cela n’enthousiasme que moi. Auquel cas j’ai la confirmation qu’un rien m’impressionne. Mais... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 21:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
17 avril 2011

Tout crotté

Ces derniers jours la crotte semble vouloir se coller à moi. Je peine à m’en débarrasser. Pas une crotte du genre poisse, guigne, malchance et autre situation indépendante de ma volonté. Non plutôt une crotte du genre pas cool, malaise, incertitude. En réalité ce n’est pas grave. C’est même plutôt une bonne chose car je l’assimile à un signe que ma vie change. C’est juste que de temps en temps j’ai du mal à gérer ce changement. Il y a d’abord “Lui”, bien sûr, et ses problèmes de couples qui m’arrivent en pleine figure – ce que je... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 11:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 avril 2011

Tenants et aboutissants

Je n’avais pas prévu de parler de ça, mais qu’importe, tous les sujets sont liés. J’ai remarqué que quand on se sent bien,  les périodes d’abattement sont plus violentes que jamais. C’est bien logique quand j’y pense : plus on est haut plus la chute est vertigineuse ! Aujourd’hui je fais face à une overdose de mauvaise humeur, un tsunami de rancœur, une avalanche d’amertume,  un ouragan de tristesse et une furieuse envie d’envoyer tout promener : les choses, les gens, ce que j’aime autant que ceux que je déteste. C’est pas... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 13:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 avril 2011

Que c’est bon !

Samedi j’étais de sortie comme on dit. Une soirée “à l’arrache” décidée trois jours avant avec des potes totalement inconnus ! En effet, je ne connaissais (et encore, “connaître” est un bien grand mot) qu’un seul des quatre garçons qui devaient passer la soirée avec moi. Au programme une virée en Allemagne avec resto et party (fête pas partouze) gay organisée par une association. Autant dire pas du tout le style de mes sorties habituelles (il n’y a qu’à relire le texte de ce billet pour s’en convaincre…). Toute l’après midi je me... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 21:43 - Commentaires [11] - Permalien [#]

07 avril 2011

Depuis le temps

Cela fait des années que je nourris le secret espoir de commencer la rédaction d’un roman, ou, pour être un peu moins présomptueux, d’un essai ou d’une nouvelle.  Bien sûr, je ne suis pas un écrivain. N’en déplaise à ceux qui apprécient ma prose de ci, de là, je ne connais pas beaucoup de mots, je ne maîtrise pas toute la complexité de la grammaire française et je fais des fautes de conjugaison, quand il ne s’agit pas de fautes d’orthographe. C’est vrai que c’est embêtant… Pourtant, ce n’est peut être pas le plus ennuyeux des... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 19:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 avril 2011

Le bel été

L’anticipation ! Anticiper, par définition c’est en quelque sorte prévoir l’avenir et mesurer à l’avance les conséquences de mes actions présentes sur le futur plus ou moins proche. C’est, de ce fait, avoir une longueur d’avance sur tout et sur tout le monde. Ce n’est pas une mince affaire ! Je ne suis pas un exemple d’anticipation : je suis même plutôt un exemple du contraire ! Je me retrouve souvent à faire vite et mal ce que j’aurais dû commencer  il y a longtemps car je savais que l’échéance ne serait pas négociable. Toujours... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 06:22 - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 avril 2011

J’avais pas vu

Je vais vraiment finir par le croire : il faut donc que j’atteigne 40 ans pour enfin comprendre certaines choses qui, pourtant, auraient déjà du depuis belle lurette me sembler évidentes. Hier encore une petite lumière s’est allumée dans ma tête. Un vilain flash plutôt, car il m’est toujours amer de constater que je me suis trompé. Ironie (?) du hasard, en rentrant à la maison cette nuit, après, donc, avoir entrevu que j’errais sur une voie sans issue, un faon est venu traversé la route sous mes phares. Je vous rassure tout de suite... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 11:52 - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 avril 2011

Nouvelle étape ?

On s’achemine tout doucement vers la fin du suspens / de l’histoire avec “Lui” … L’autre après midi, nous sommes allés courir tous les deux. Au passage, lui courant beaucoup plus vite et aisément que moi, j’ai pu forcer un peu et littéralement pulvériser mon temps habituel. Je redoute déjà ma sortie de dimanche car sans sa présence, je risque de retomber à un niveau médiocre… Bref, toujours est-il que, douchés, épuisés, mais sereins, nous avons commencé à parler de choix de vie, d’orientation, de petites copines et il s’est trouvé... [Lire la suite]
Posté par ek91 à 14:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]