Hier, lundi, il m’est arrivé une chose que je n’avais encore jamais expérimentée. Une chose que je pensais tellement rare qu’il me semblait presque inconcevable qu’elle m’arrive à moi. Une espèce d’aventure que je croyais réservée à certains chanceux ou à des gens dont la vie aurait été bien différente de la mienne, tant sur le plan affectif que social. Une histoire somme toute très bête en soi, mais qui m’a (presque) retourné. Peut être que cela n’enthousiasme que moi. Auquel cas j’ai la confirmation qu’un rien m’impressionne. Mais laissez moi vous présenter les faits…

Hier après midi, donc, en toute fin de journée, après avoir tergiversé pendant des heures, je suis allé en ville pour me promener. Pas pour dépenser des sous – car je n’en ai pas trop – mais pour profiter du soleil, marcher un peu et “voir du monde”. Moi qui dans mon métier croise des centaines de gens chaque jour, je me demande comment je peux encore avoir envie de me plonger dans la foule pendant mon temps libre ! Mais passons…

Après avoir – finalement – dépenser quelques euros, j’ai erré de-ci, de-là dans des boutiques toutes plus semblables les unes aux autres. Des boutiques de chaînes, sans originalité, sans chic, sans charme. J’ai fait du shoping sans but précis. Entré dans l’une d’elles, j’ai croisé un groupe de quatre garçons. N’y allons pas par quatre chemins : il y en avait trois moches et un seul beau. Tous les quatre étaient gay sans aucun doute possible. Les trois moches me mataient allègrement alors que le charmant quatrième me jetait des petits regards grossièrement dissimulés derrière une indifférence totalement feinte. Je me sentais amusé de cette rencontre car, il y a quelques semaines, une connaissance m’avait dit “cette ville est littéralement remplie d’homo ! ”, ce qui m’avait d’abord surpris puis intrigué. Force était de constater que dans ce magasin, hier, vers 18h30, c’était effectivement rempli d’homo avec 5 gay pour 8 clients… Mais ce n’est pas cette rencontre toute plate qui me fait m’extasier.

Une fois rentré chez moi, je me suis brièvement connecté sur le site de rencontres que  vous connaissez sans doute. Après quelques minutes de connexion j’ai reçu ce message “alors tu as trouvé quelque chose à acheter chez … ? ” Comme ça d’un coup, je me suis retrouvé quelques heures en arrière dans ce magasin et j’e suis entré brutalement en contact avec un des garçons. J’étais stupéfait. Je croyais que ce genre de coïncidences n’existait pas. Je suis naïf.
Contrairement à ce que j’aurais cru, je me suis tout de suite senti détendu. Nous avons papoté un peu, sans gêne, mais sans grande complicité non plus, je dois le reconnaître. Evidemment, celui qui m’a abordé n’était pas le mignonet du groupe. Mais s’ils sortent régulièrement ensemble tous les quatre, il n’est pas fou de penser le revoir dans d’autres circonstances !?…

En tout cas, je peux vous assurer que c’est très plaisant de se sentir vu, remarqué et, au moins “visuellement” apprécié. Et puis c’est amusant de ne pas se connaître, de se croiser et de se parler quelques instants plus tard comme si on avait toujours été potes. Comme je vous le disais, j’en ai presque été tout chamboulé… mais il m’en faut peu Sourire