Ces derniers temps, je fais un peu n'importe quoi. Je commence des choses, je ne vais pas au bout. Je tourne en rond, je reviens toujours au même point. Je m'énerve, je me calme, me ré-énerve et me re-calme. Je m'éparpille en quelques sortes. Chaque petit morceau de moi n'ayant aucune chance de survivre dans le monde hostile qui m'entoure, je m'étiole doucement.

J'ai voulu me rassembler, alors j'ai commencé à faire mon bilan. Je ne sais plus comment ça s'appelle, mais il y a une catégorie de gens qui doivent écrire les choses, soit pour les comprendre, soit pour les retenir, soit pour mieux les appréhender. A coup sûr je fais partie de cette catégorie de personnes là.
Je me livre donc à un exercice assez laborieux et qui me paraît aussi assez hasardeux, mais qui a au moins le mérite de m'obliger à me poser certaines questions, tout en prenant le temps de bien analyser chaque élément. Ça se présente sous la forme d'un tableau. Il y a 5 colonnes qui correspondent chacune à un niveau d'importance, de ++ à -- en passant par neutre. Il y a 5 catégories : Ce que je suis; Ce que je possède; Ce qui me manque; Ce que je veux; Ce que je ne veux pas; Chaque catégorie est divisée en 4 rubriques : 1-physique / psychique; 2-Travail, société; 3-épanouissement personnel; 4-tempérament. A l'intersection de ces lignes et de ces colonnes, je place des données. Par exemple, "lucide" va dans la colonne ++, catégorie, "ce que je suis", sous rubrique "4-tempérament". Et ainsi de suite. Le tout, est sensé me permettre de balayer tous les aspects de la situation pour savoir quelles sont mes limites, où je suis et où je veux aller. Mais c'est assez long et plutôt difficile à faire seul. Je vous ai fait un petit dessin là :
Image__5_

Il y a déjà un enseignement que j'ai tiré de cette "auto-évaluation" c'est que j'ai vraiment envie d'être utile à quelqu'un ou à quelque chose. Du coup, je me demande comment faire pour apporter quelque chose, et à qui ? Je me dis que peut être mon blog serait un moyen d'aider les autres, mais je dois encore y réfléchir...

Portez vous bien (surtout).